Sciatique et cruralgie, comment les différencier ?

sciatique ostéopathie

La sciatique est une douleur assez répandue bien mieux connue que la cruralgie.

Ces deux algies sont représentées par une atteinte des nerfs périphériques, ces deux douleurs peuvent provenir soit de la racine du nerf dès leur sortie au niveau vertébral ou sur le trajet du nerf.

Toutes deux ont une origine commune mais se distinguent par leurs trajets.
Elles partent toutes deux du bas du dos, et ont donc pour origine les lombaires.
La première va descendre dans la fesse, à l'arrière de la cuisse et de la jambe, tandis que la seconde va suivre le pli de l'aine et descendre dans la partie avant de la cuisse et de la jambe.

Nous allons voir cela de manière plus précise !


LA SCIATIQUE

Comme son nom l'indique la sciatalgie est une irritation du nerf sciatique dont les racines les plus touchées sont L5 et S1 donc la dernière vertébre lombaire et la première vertébre sacrée.
Ce nerf est issu du plexus lombo-sacré (c'est la liaison entre les vertébres lombaires et les vertébres sacrées) composé des racines nerveuses de L4 à S2.

C'est le nerf le plus gros et le plus long du corps. Il permet la motricité et la sensibilité de toute la partie postérieure du membre inférieur.

Plus précisément :

  • La sciatique L5 : la douleur à son émergeance des lombaires va se prolonger sur la face externe de la cuisse puis de la jambe et croise ensuite le dos du pied pour gagner le gros orteil.
  • La sciatique S1 : la douleur à son émergence va se prolonger au niveau de la fesse puis sur la face postérieure de la cuisse et de la jambe en se prolongeant au niveau de la plante du pied jusqu'au petit orteil.

L'irritation nerveuse de la sciatique peut se produire dès l'émergence du nerf, soit sur son trajet.

Les symptômes

Ils sont représentés par des douleurs ressenties sur le trajet d'une des racines nerveuses et peuvent être ressenties par le patient sous différentes formes tel que : des fourmillements, des brûlures ou encore de l'électricité se déclencahnt lors de certains mouvements.

Les causes

Cela est dû à une compression du nerf sciatique ou de l'une de ses racines soit à sa sortie, soit le long de son trajet. Il peut y avoir une hernie discale comprimant une des racines nerveuses pouvant être à l'origine des symptômes.

La sciatalgie

C'est une douleur liée au nerf sciatique, une atteinte nerveuse, mais qui n'est pas très claire et qui ne descend pas jusqu'au pied, son trajet n'est pas bien délimité.
Si la douleur s'arrête au niveau du genou ou de la fesse on parle plutôt de sciatalgie ou de sciatique tronquée car la douluer n'irradie pas jusqu'au pied.
Les causes ne seront pas les mêmes, on retrouve généralement une contracture des muscles de la fesse tel que le piriforme (dans lequel passe le nerf sciatique) il est donc important de différencier la « Vrai » sciatique de la sciatique tronquée.


LA CRURALGIE

La cruralgie est une atteinte du nerf crural (nouvellement nerf femoral), il est composé des racines nerveuses de L2-L3-L4.
Le nerf crural provient du bassin au niveau du muscle psoas, au niveau de l'aine il passe en dessous du ligament inguinal, il se prolonge plus bas et se divise en 4 branches responsable de l'innervation des muscles antérieur de la cuisse (quadriceps) et de la face antérieure et médiale du genou de la jambe ainsi que de la cheville.

L'irritation peut se produire à l'émergence des racines nerveuses de se nerf ou sur son trajet.

Les symptômes

Ils sont représentés par des douleurs ressenties sur le trajet d'une des racines du nerf, se projettant au niveau de la hanche, du pli de l'aine et de la face antérieure de la cuisse.
La douleur est réveillée et accentuée lors de l'extension de hanche en amenant la jambe en arrière.

Ces douleurs sont à type de fourmillements, de tiraillement, semblables à de l'électricité le long du trajet du nerf et de ses racines.

Les causes

Comme expliqué ci dessus, cela est dû à une compression du nerf crural ou de l'une de ses racines.
Mais encore :
  • lors d'une ptose rénale (position basse ou affaissement d'un organe pouvant être consécutive au relâchement des muscles, des ligaments qui le maintiennent)
  • une contraction anormale du psoas (hypertonicité)
  • une fixation tissulaire

Pour chacune de ses causes, votre ostéopathe prendra le temps de déterminer l'origine de la douleur.
Il vérifiera par différents tests les structures mises en causes, soit par manque de mobilité, ou suite à une tension anormal afin de pouvoir y remédier.


Maiwenn Ohlmann, Ostéopathe

Article de Maiwenn Ohlmann, Ostéopathe D.O. à Châtenois

ME CONTACTER

Le cabinet de  Maiwenn Ohlmann se situe au 11 rue du Vivarais à Chatenois, au sein d'un cabinet paramédical.  

Votre thérapeute vous accueille du lundi au vendredi de 9H à 12H et de 14H à 20H ainsi que le samedi de 9H à midi.

 

Accès ostéopathe Châtenois